Oui ! Même si nous nous sentons dépassés par les chicanes de l’informatique et par l’évolution délirante de notre monde et même si nous sommes plus lents à la besogne, nous ne sommes pas pour autant une frange arriérée de notre société. Bien au contraire.

Les toutes récentes recherches sur le « cerveau » nous révèlent que les connexions de nos neurones peuvent se reproduire jusqu’après 80 ans (j’ai de beaux jours devant moi). C’est dire que, tant que nous vivons, notre cerveau peut se développer, et à tout âge.

La « retraite nous permet d’être plus disponibles pour réfléchir, suivre l’actualité, creuser les problèmes, lire et se cultiver, dialoguer et surtout ...écouter. Nous avons un passé dont nous pouvons tirer des expériences, positives ou négatives, elles n’en sont pas moins de précieux enseignements à transmettre.- « Ah ! Mais les jeunes n’écoutent pas ! » C’est vrai. Mais nous, sommes-nous assez Sages dans notre comportement vis-à-vis d’eux ? Les écoutons-nous ?

Nous avons parfois une attitude critique et méfiante à leur égard : « C’est un autre monde » « Ah ! Nous, autrefois... ». Nos faiblesses et nos bobos nous rendent aussi un peu grognons et exigeants. – Oui, la génération actuelle semble dégénérer progressivement. – Mais n’est-ce pas justement la mission des « anciens » de leur transmettre cette Sagesse et de leur faire connaître l’Amour de Dieu, à cette jeunesse souvent errante, perdue dans les dédales des « recettes de bonheur », des méthodes et philosophies trompeuses ; tourmentés par des soucis pour leur avenir, et pour certains par leurs problèmes de santé. Pour eux, l’Amour de Dieu : difficile à croire sans le témoignage et l’exemple de leurs aînés.

« La Sagesse est le privilège du grand âge et le discernement appartient aux vieillards ? Mais c’est auprès de Dieu qu’on trouve sagesse et pouvoir, c’est Lui qui peut donner savoir-faire et discernement » (Job 12 v12-13)

Avouons-le, nous regardons avec méfiance cette jeunesse un peu déglinguée à nos yeux.

Essayons de comprendre.- Cette nouvelle génération, en partie, est celle des foyers déchirés, des parents sur-occupés, des familles mono parentales, du chômage et de la précarité, ou de la surconsommation et du gaspillage, de l’ignorance de son passé et de son histoire. Ce sont les enfants de la télé et de l’informatique qui remplacent Tout.......très désavantageusement.

Observez et écoutez ! Faites vôtre le désarroi des jeunes (et des moins jeunes). Oui, bien sûr, je sais que le contexte dans lequel nous vivons n’est pas non plus très favorable aux personnes âgées. Notre niveau de vie baisse et divers dangers nous guettent. C’est l’heure de mettre notre Foi en action : « Ne m’abandonne pas Seigneur, dans la blanche vieillesse afin que j’annonce ta force à la génération présente et à celle du futur. »(Ps71 v18)

« Que le Sage (jeune ou vieux) écoute et il augmentera son savoir et celui qui est intelligent, acquerra de l’habilité et du savoir-faire. » (Prov1 v5)