Soyons conscients que nous vivons, aujourd’hui,... en pleine Apocalypse. Non seulement  par la dégradation de notre planète due au changement climatique et aux pollutions de tous genres, mais, et surtout, par la dégénérescence de notre société en ce qui concerne l’éducation, la culture et l’éthique. Nous ne pouvons enrayer ce Mal qui affecte aussi notre jeunesse, mais nous pouvons le freiner et le contrebalancer par notre attitude bienveillante.

« Les vieillards seront forts dans la foi.....Les femmes âgées donnerons de bonnes instructions..... » (Tite 2 v2) Comme les disciples dans l’évangile de Luc 17 v5, prions : « Seigneur,augmente-nous la Foi ! »

Il paraîtrait que « les jeunes ont peur des vieux et les évitent». – Dommage ! Il y aurait tant à gagner des deux côtés !

Soyons donc bienveillants envers les jeunes. -Ne serait-ce qu’en leur donnant un sourire, une parole ou un regard aimable, face à leur méfiance ; et les jeunes vous écouteront bien plus volontiers.- Si le dialogue s’engage, tant mieux, sinon vous vous serez au moins rendus sympathiques. -Et si nous étions aussi un peu plus gais et plus encourageants dans nos propos. Ils ont tant besoin de compréhension et d’espérance. Sortez et faites des rencontres !

Important, plus qu’il n’y paraît : Penser à nous car, d’une certaine manière, penser à nous c’est aussi penser aux autres. Non pas s’apitoyer sur soi ou ruminer les vieilles histoires, mais plutôt prendre soin de soi pour mieux s’ouvrir aux autres et leur être utiles. – Comment ?

Garder la forme autant que possible, surtout dans sa tête. Vivez Sain !– Moins manger pour Mieux manger : les gens meurent, davantage des excès et de la « mal bouffe » que de la faim (pas peu dire). Profitons plutôt des bienfaits naturels tels que les plantes à trop de médicaments inutiles. – Préférons (sans exagération) les produits du marché local ou ceux du Bio aux préparations douteuses des « grandes-surfaces ». - Le prophète Daniel nous en donne un exemple (Daniel chp 1) qu’on peut traduire de différentes façons dans notre vie actuelle.

Et l’activité physique ? Il faut, bien sûr, l’adapter à notre âge et aux possibilités physiques qui nous restent encore. Mais il nous faut la pousser jusqu’à nos limites, sans les dépasser (tout un art). Ex : La petite marche journalière, sans risques, qui fait reculer l’arthrose.

Et la tête ? Mettons à contribution ce cerveau développable à souhait, sans nous laisser décourager par les failles courantes et sans dangers, chez tous les vieillards, de notre « mémoire immédiate » Ex : oubli instantané de ce qu’on voulait dire ou faire dans la cuisine, ou bien la recherche des lunettes qu’on a dans la main. Faites travailler vos neurones et « étudiez » en priorité la Parole de Dieu. - Elle libère, éclaire, fortifie, console et régénère.

« Recherchons laSagesse qui vient d’en Haut ». ( Jacq 3 v17) et « Travaillons à l’œuvre deDieutant qu’il fait Jour... »(Jean 9 v4)