« Sentiment d’une personne qui se juge coupable », nous dit le Dictionnaire.

La culpabilité, vraie et fondée, conduit à la repentance, condition incontournable pour obtenir le pardon par Jésus-Christ et l’effacement assuré de nos fautes. C’est en conséquence que Jésus nous dit : «C’est la Paix que je vous laisse, c’est ma Paix que je vous donne. »(Jean 14 v 27)

Mais il y a une culpabilité qui peut devenir maladie chronique quand on se reproche d’être ici plutôt que là, ou de faire ci plutôt que çà. De même en se tourmentant par les questions telles : Ai-je assez bien fait mon travail ? Suis-je assez bonne mère, épouse, ménagère, même assez bonne chrétienne, que sais-je encore ? – Autant que j’ai pu le constater, c’est un défaut plutôt féminin ayant, peut-être, ses sources dans la Genèse de notre culture...).

En tous cas c’est l’occasion idéale pour nos ennemis spirituels, de nous tenir dans l’angoisse et de nous freiner dans notre mission au service du Seigneur. Cela fait partie des « traits enflammés de l’esprit du Mal», (éphés 6 v16) qui est aussi « l’accusateur desfrères (les chrétiens) » qui nous accuse jour et nuit devant notre Dieu (Apoc 12 v10) Comment sortir de ce piège ? « Christ nous a affranchis pour la Liberté » (Gal 5 v1)

Comme l’apôtre Paul qui était au service de la volonté de Dieu mais reconnaissait ses faiblesses, il nous faut accepter que nous sommes dans un corps de chair vulnérable qui n’est pas habité de façon naturelle par le Bien et qui faillit plus souvent qu’on ne le voudrait : « Jene fais pas le bien que je veux et je fais le mal que je ne veux pas. » (Rom 7 v19) Il fait pourtant éclater son angoisse en s’écriant « Malheureux que je suis, qui me délivrera de cecorps qui m’entraîne à la mort ? Dieu soit loué par Jésus-Christ notre Seigneur. »(v24-25)

Dieu, Père de Jésus Christ et notre Père nous veut en Paix. – « Soyons rassurés. Et si notrecœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur et Il sait tout.» (1Jean3 v19-20) « Ne vous inquiétez de rien, mais exposez vos besoins à Dieu avec prières, supplications et reconnaissants » (Philip 4 v6).

« Que dois-je faire pour être sauvé ? Donne Tout et suis-Moi ! » (comprendre : confie-moi ta vie et marche en collaboration avec Moi.)

« Prenez toutes les armes de Dieu...et le casque du Salut (l’assurance du salut et de la protection de notre intelligence spirituelle ) , aussi l’épée de la Parole.

Jésus parle aussi des femmes dans ce sens : Marthe et Marie, la Samaritaine, Marie et son parfum etc...pour les sauver aux yeux du monde et les revaloriser. -Pr finir dans Jean14 v1 :

« Ne soyez pas si inquiets, leur dit Jésus. Ayez confiance en Dieu, ayez aussi confiance en Moi.

Se juger soi-même, alors que Dieu seul est juge (Cort 4 v3-4)

S’en remettre à la miséricorde divine

Jésus parle aux femmes : Marthe, Samaritaine.............

Jean 14 v1