( 1 Samuel chp 16 à 31 à 2 Samuel )

« Fortifie-toi et prends courage » (Josué1 v9)

David est à présent face à Goliath. Le géant Goliath s’approche petit à petit, il raille le jeune David et ses modestes armes « me prends-tu pour un chien ? » Il profère sur lui des malédictions au nom de ses dieux lui prédisant la mort. 6ème humiliation

Mais David ne se laisse pas décourager et lui oppose une résistance « au nom de l’Eternel » qui l’envoie pour vaincre et délivrer le peuple d’Israël. – Sans perdre de temps, il prend le géant de vitesse et court rapidement vers lui jusqu’à la distance voulu pour lancer sa pierre avec sa fronde. La pierre s’enfonça dans son front, Goliath tombe. Ainsi David triomphe de Goliath et lui ôte la vie, sans épée, avec une pierre et une fronde.

Grâce à sa Foi, sa ténacité, sa persévérance à servir le Seigneur et lui obéir, David résiste à toutes ces formes de tentationspour le déstabiliser et le détourner des plans de Dieu. J’en ai compté « Six » (chiffre de l’homme), sous formes d’humiliations pour faire échouer l’objectif de Dieu.

David est ainsi vainqueur et la Gloire de Dieu se manifeste aux yeux de tout le peuple. Le roi le retient auprès de lui, lui confie des responsabilités. Il est au service du roi ! Le petit berger doit renoncer à la vie (solitaire) de la montagne et quitter les siens ; il va devenir un guerrier d’élite, à force de travail, d’entraînements durs et éprouvants. Il va être envoyé à la tête des armées du roi. Mais dans les temps d’amnistie, il sait aussi jouer humblement de la harpe pour Saül. Saül, sachant qu’il était rejeté par Dieu, était tourmenté par un mauvais esprit, et la musique de David l’apaisait.

Dieu bénissait tout ce qu’entreprenait David. Mais bien d’autres épreuves l’attendent encore.

Saül se rend compte que David est très aimé du peuple, et que c’est lui que Dieu a oint pour lui succéder sur le trône. Alors il haït David et cherche à le tuer. Et là commence une course poursuite impitoyable. Jalousé, combattu et poursuivi par Saül, David fuit avec quelques hommes qui lui sont attachés. Il n’a pour appui que Dieu seul qui le sauve, avec ses compagnons, plusieurs fois et de façon miraculeuse, des mains de Saül.

Mais David suivait la voie de son Dieu plutôt que son côté impulsif. Alors même qu’il se trouva face à Saül ...endormi sous sa tente, il ne tue pas celui qui est encore son roi. Cependant il coupe un pan de son manteau pour témoigner de son innocence et de sa volonté à pardonner, remettant le droit de vie ou de mort à Dieu seul. Pour finir, Saül mourut, sans gloire, dans un combat ; et David fut proclamé, dans un premier temps roi de Juda. Par la suite les autres régions vinrent vers lui et il devint roi d’Israël. Un long parcours !

« Vous avez besoin de persévérance pour accomplir la volonté de Dieu et obtenir ainsi ce qu’il promet »(Hébreux 10 v36)